Surfin USA in San Diego

par épiquevictoire

IMG_1069

Vous le sentez l’ÉNORME élan de flemme qui s’est emparé de moi? Parce que non, je ne vous ai pas oubliés mais oui, j’ai commencé cet article il y a un mois et demi et vous ne le lisez que maintenant. La mauvaise nouvelle donc c’est que vous avez dû attendre près de 2 mois depuis mon dernier article, la bonne nouvelle étant que – rentrée en France – je vais avoir pleins de temps pour vous raconter mes dernières aventures Californiennes.

Pour vous faire un petit « Previously on From Here To California« , le dernier épisode vous contait mes trois jours de pure folie à Coachella, la musique, le désert, le camping, les blogueuses mode toussa toussa. Suite au festival, nous avons donc entamé mon second Road Trip avec comme objectifs: San Diego et Los Angeles.

L’Inland Empire

Comme vous devez vous en douter, c’est donc gueules de boi-isés, fatigués, mais la tête pleine de AWESOME souvenirs, que nous avons quitté le Polo Field de Coachella pour San Diego. Tout au Sud de la Californie (San Diego est seulement à quelques kilomètres du Mexique), nous avons alors roulé pendant 2h dans le désert appelé Inland Empire pour arriver à notre première destination. Pour être honnête, le nous est peut être légèrement exagéré étant donné que je fais souvent rimer les Road Trips avec sieste sur le siège passager mais cela ne m’a pas empêché de profiter pleinement des paysages incroyables à la Breaking Bad que nous avons traversés.

IMG_1064

IMG_1067

_DSC9731

San Diego et Coronado Island

Je ne vous mentirais pas, après trois jours à se laver à la lingette, mon grand plaisir de San Diego fût tout d’abord la douche rafraîchissante et bienfaisante que nous offrait l’auberge de jeunesse que nous avions choisie (Hostelling International que je recommande pour son super rapport qualité/prix). Mais San Diego, THE ville du surf Californien, était aussi pleine de petits plaisirs variés. Parmi ces petits plaisirs, la proximité du Mexique (quelques 30km entre San Diego et Tijuana) nous a offert un temps ensoleillé qui manque parfois à San Francisco, mais aussi la possibilité de boire un verre en terrasse sans se faire demander son ID et même (Ô miracle au pays de l’Oncle Sam): la possibilité de fumer en terrasse. San Diego est donc une ville que nous avons vraiment appréciée, peut être mon #2 de la Californie après San Francisco.

IMG_1074

IMG_1078

IMG_1079

IMG_1288

IMG_1082

DCIM100GOPRO

IMG_1289

_DSC9758

Suite à une soirée pour profiter de siroter quelques verres de Sangria (la spécialité locale), et visiter un peu le Downtown de San Diego (notamment avec son impressionnant Stade de Baseball qui accueille les matchs de Padres), nous avons choisi notre seconde journée pour mettre le cap sur la plage et Coronado. Coronado est une station balnéaire faisant face à San Diego, entre la baie de San Diego et l’océan. Cette ville est principalement connue pour l’Hotel Del Coronado, caprice architecturale (l’un des plus anciens bâtiments en bois de Californie, inauguré en 1888) et hôtel de luxe. Outre le fait que cet hôtel représente tout le kitsch à l’Américaine et fait la fierté de ses habitants, il a aussi servi de décor à quelques films célèbres dont Certains l’aiment chaud avec Marilyn Monroe.

_DSC9742

IMG_1083

IMG_1084

IMG_1085

IMG_1086

IMG_1215

Balboa Park

Le Balboa Park, inauguré en 1868, regroupe autant des jardins que des musées, espaces récréatifs ou encore le célèbre Zoo de San Diego (que nous n’avons malheureusement pas visité – et oui, Victoire avait recommencé son épisode sieste sur le siège passager – mais qui vaudrait le détour). Ce qui fait le charme du parc frappe dans ses bâtiments c’est leur inspiration architecturale Ibérique qui rappelle alors la proximité et l’influence du Mexique.

IMG_1098

IMG_1087

IMG_1089

IMG_1091

_DSC9763

IMG_1092

IMG_1097

IMG_1099

_DSC9768

IMG_1101

À la fin de cette seconde, nous avons pû observer le début du coucher de soleil sur Ocean Beach, ça se passe d’autres informations, c’est un vrai truc de touriste mais c’est tout de même vraiment appréciable:

IMG_1106

IMG_1293

_DSC9778

La Jolla

Pour finir ces 3 jours post-Coachella à San Diego – et avant de reprendre la route, nous nous sommes arrêtés une matinée à La Jolla, une autre station balnéaire cette fois au Nord de San Diego. Recommandée par Camille et Brice qui y étaient passés quelques semaines avant nous – ainsi que par Kim Kardashian qui y va pour rendre visite à sa grand-mère (veuillez excuser mes références culturelles), le beau temps qui n’était pas au rendez-vous ne nous a pas empêché de profiter de cette petite ville, de sa côte et surtout de la terrasse en rooftop qu’offrait le George’s At the Cove, restaurant avec vue sur l’océan. Si vous passez par La Jolla, je dirais que ce restaurant est un must-do: oui c’est un peu cher mais on paye autant la délicieuse cuisine (vous pouvez voir ci-dessous mes délicieuses nouilles à la sauce wasabi et thon rouge légèrement poêlé) que la superbe vue.

IMG_1108

IMG_1110

IMG_1115

IMG_1116

IMG_1117

IMG_1118

IMG_1120

À peine fini nos assiettes, nous avons donc mis les voiles sur Los Angeles, à quelques 2h de route, mais ceci est une autre histoire.

To Be Continued… (mais continued tout bientôt la semaine prochaine, ne vous inquiétez pas, je vais être assidue).